Les travaux de la vigne

La vigne suit tout au long des saisons un cycle naturel dit cycle végétatif marqué par une succession de stades physiologiques qui amènera la plante du débourrement printanier à la chute des feuilles automnales.

En parallèle de ce cycle naturel, le vigneron suit un autre cycle qui lui est intimement lié et qui consiste à effectuer un grand nombre d’opérations sur la vigne. C’est le cycle viticole. Tout comme le cycle naturel, celui-ci comporte quatre saisons et chaque saison impose des travaux bien spécifiques.

A l’issue des vendanges, c’est-à-dire au plus tard à la mi-octobre, la vigne achève son cycle végétatif et va entrer en latence pour les longs mois d’hiver. Le vigneron se prépare alors à la taille, opération primordiale dont dépend la qualité de la vendange à venir.

Au printemps, la reprise de l’activité physiologique de la vigne impose au vigneron des travaux d’entretien. Ce sont les « Travaux en vert ». Une attention quotidienne, des pratiques précises, permettent d’optimiser la qualité et les rendements de chaque parcelle.

En été, les travaux en vert continuent et se précisent. Le temps des vendanges approchent.

En automne, les raisins achèvent leur maturation. Vient alors la dernière opération du travail de la vigne, étape critique, la vendange.

 

Sources d’information