Les 4 grandes régions


Les 4 grandes régions champenoises

 
On distingue traditionnellement 4 grandes régions dans l’aire d’appellation Champagne : La Montagne de Reims, la Vallée de la Marne, la Côte des Blancs et la Côte des Bar.

La Montagne de Reims

La Montagne de Reims, bien loin d’être une véritable montagne au sens strict du terme, est en réalité une vaste colline qui culmine au plus haut à 288 m d’altitude en un point de la forêt de Verzy.

Village d'Ecueil - Montagne de Reims
Village d’Ecueil – Montagne de Reims

Ce promontoire géologique est en fait l’extrémité est de la Côte de l’Ile de France. Ce massif forme un arc de cercle depuis Reims jusqu’à Epernay d’une longueur de près de 30 kilomètres et d’une largeur comprise entre 6 et 10 kilomètres. Elle peut être délimitée en quatre aires particulières : la Montagne Ouest, la Montagne Sud et la Montagne Nord et Est.

En marge de ces 4 principales régions, se situent des régions satellites de moindre importance en termes de superficie et de renommée mais se démarquant par une très forte identité viticole. L’on parle ainsi du Massif de Saint-Thierry, de la Vallée de l’Ardre, du Petit et Grand Morin, ou encore de la Côte de Champagne. 

Cette différenciation prend en compte des critères tant géo-morphologiques (reliefs, nature des sols et sous-sols, exposition) que des pratiques culturales ou viticoles comme par exemple l’encépagement.

La Vallée de la Marne

Le secteur de la Vallée de la Marne peut être séparé en trois secteurs distincts qui sont la Grande Vallée de la Marne, la Vallée de la Marne (rive droite) et la Vallée de la Marne (rive gauche). La superficie cumulée de ces trois secteurs avoisine les 8000 hectares

La section comprise entre Aÿ et Reuil (rive droite) est très encaissée avec des largeurs de vignoble d’à peine quelques centaines de mètres. Ici, la Marne serpente entre des versants très escarpés justes adoucis par quelques zones relativement plates. Dans ce  secteur, les coteaux sont généralement très raides avec des pentes de 14% en moyenne et pouvant s’infléchir jusqu’à 45% à certains endroits. C’est une zone où les orientations et la constitution des sols est très variable sans réelle homogénéité.

La Vallée de la Marne
La Vallée de la Marne

La Vallée de la Marne (rive droite) est très majoritairement plantée en pinot noir grâce aux expositions idéales sud ou sud-est dont il tire de très grands bénéfices, la rive gauche est quant à elle principalement plantée en pinot meunier du fait des expositions nord beaucoup plus répandues. Cependant, malgré la présence des trois cépages sur les rives de la Marne ou autour d’Epernay, le Pinot Meunier dans reste prédominant dans ce secteur avec un taux d’occupation compris entre 75 et 80%.

Quant à la Grande Vallée de la Marne, elle s’étend à l’intérieur d’un périmètre qui va de la commune d’Avenay Val-d’Or jusqu’à celle de Cumières. C’est un secteur ou la Marne ne s’est pas encore rétrécie et ou les expositions sont en grande majorité sud avec des pentes un peu plus douces qu’au niveau de Reuil, allant de 14 à 40%. Sa superficie est de l’ordre de 1700 hectares et son encépagement est pour l’essentiel composé de cépages noirs (Pinot noir 60% et meunier à 20%, le reste en chardonnay).


La Côte des Blancs

La région de la Côte des Blancs doit son nom à ce que le chardonnay y est presque exclusivement cultivé à près de 95%. Deux exceptions dans ce paysage quasiment entièrement dédié au raisin blanc. A Grauves et Vertus, les raisins noirs y sont cultivés à près de 20%. Le vignoble de la Côte des Blancs s’étend depuis Chouilly (au sud-est d’Epernay) jusqu’à Bergère-lès-Vertus tout au sud de la Côte. Sa superficie totale est de l’ordre de 3300 hectares.

Village de Cramant - Côte des Blancs
Village de Cramant – Côte des Blancs

L’autre grande particularité de ce secteur est le fait que la craie constitue un substrat d’une qualité exceptionnelle qui offre au Chardonnay toutes les conditions nécessaires à l’obtention de vins exceptionnels.

A elle seule, la Côte des Blancs rassemble 5 communes classées « Grand Cru » (Chouilly, Cramant, Avize, Oger et Mesnil-sur-Oger) sur les 17 que compte le vignoble champenois.

La Côte des Bar

Quatrième grande région viticole, la Côte des Bar se situe à près de 150 kilomètres au sud-est d’Epernay et du centre historique de la champagne viticole, aux confins du département de l’Aube. Cette région aurait pu ne jamais appartenir à l’appellation reine des vins effervescents si une révolte de vignerons n’avait pas, en 1911, décidé d’un destin contraire.

De par son relief étonnant, cette aire de culture se démarque fortement des autres régions champenoises. Elle est en effet une suite de coteaux bien marqués délimités par de nombreuses vallées (de la Sarce, de l’Ource, de l’Aube, de l’Aigne, de la Seine, de l’Arce et du Landion), des versants dont la pente avoisine les 14% de moyenne.

Vignoble des Riceys (Côte des Bar)
La Côte des Bar

La superficie totale de cette grande région viticole est proche des 6620 hectares avec une très forte proportion du cépage pinot noir qui trouve dans les sols très calcaires un terrain idéal de développement.

Autre particularité étonnante de ce vignoble, la Côte des Bar possède la seule appellation communale de la Champagne avec le Rosé-des-Riceys.


Sources d’information
« Cépages et vignobles de France » (Pierre Galet, ed. Tec&Doc Lavoisier)
« Grand atlas des vignobles de France » (Benoit France, Solars Editions)
Comité Interprofessionnel des Vins de Champagne (CIVC)