Le débourrement

Cette étape intervient au printemps (entre avril et mai selon le cépage) est la première phase visible de la reprise d’activité de la vigne après les longs mois de latence hivernale. Cette étape est marquée par le gonflement du bourgeon, l’écartement des écailles (qui jusqu’alors protégeaient le bourgeon) et l’apparition de la bourre. Le débourrement est influencé par plusieurs paramètres mais ce sont les facteurs climatiques et le cépage qui revêtent la plus grande importance.

En effet, les premiers signes du débourrement seront sensibles lorsque la température extérieure avoisinera les 4-5°. A partir de 10°C, le phénomène de débourrement se déclenchera réellement. Quant au cépage, certains sont caractérisés par un débourrement précoce et d’autres plus tardifs avec quelques fois des différences de plusieurs semaines. Cette phase est constituée de plusieurs stades intermédiaires classifiée de la lettre A à la lettre C dans la classification de Biaggolini et du chiffre 01 à 05 dans celle de Eichhorn et Lorentz.

 

Sources d’information